Les fleurs et plantes de Tahiti

Publié le par stefandlaeti

Vous reconnaissez la fleur de Tiare ("fleur "en Tahitien) ou gardenia tahitensis, pour les Romains. Nous en avions un en métropole. On l'a acheté en boutons et les fleurs se sont fanées toutes en même temps au bout de quelques mois. Ici, ce sont des arbustes qu'il faut tailler comme des rosiers et récupérer les fleurs pratiquement tous les jours pour en avoir plus ensuite! Il embaume les lieux en un rien de temps! Elles sont vendues en collier et on les remet aux touristes pour souhaiter la bienvenue! On peut les trouver en fleurs coupées dans une grande surface...vous ne passez pas à côté sans les sentir! 

 

 Notre premier collier!

En gros plan au milieu d'un collier Made in Laetiland


Quel est  l'arbuste préféré des propriétaires de maison? (Non, ce n'est pas le parpaing!) C'est le Bougainvillée car il fleurit  toute l'année et donne une très belle haie!  Sa fleur est placée sur le lit des hôtes, en guise de bienvenue. C'est d'ailleurs ainsi que nous avons été accueillis dans notre bungalow du Fare Ratere ( "Ouais, l'autre, il a renversé le bouquet sur notre lit!!! Hein?... oups, pardon!") Elle a une texture qui ressemble à du papier de soie. Elle se conserve très bien sèchée.

 Existe aussi en jaune, orange, rouge violacé et rose. 

Voici la superbe haie du logement que nous avons occupé une nuit, entre la pension Te miti et le bungalow
en Août 2007. Il y a avec des Monettes Jaunes.  

 
















La fleur d'hibiscus (ici rosasinensis Famille des Malvaceae) est souvent portée par les filles au lycée (à l'oreille droite si elles souhaitent rencontrer l'âme soeur...)


Allamanda ou monette jaune

















L' oiseau du paradis  (ou strelitzia reginae, famille des Musaceae), une fleur très recherchée pour la fabrication de bouquet de fleurs coupées, assez rare sur le territoire mais qui s'étale beaucoup en racines lorsque le sol lui plaît bien!

"Cheveux de grand-mère", Laëtitia déforme souvent son nom car elle pense à Elixir et les appelent: cheveu d'Ange!!! On les appelle ici ( tillandsia usneoide, famille des Bromeliaceae). Cette plante est placée sur les clôtures ou les arbres pour éviter le vis-à-vis. Sur la photo, il est sur notre pamplemoussier. (avec tout ça sur le dos, on se demande s' il ne manque pas un peu d'air et de vitamines, le pauvre! En plus, ça doit attirer le lichen...). Cette plante a juste besoin d'eau et comme il y en a plus de 80% dans l'air, ben, elle pousse très vite! Il faut alors la détacher et la mettre ailleurs. Cela se fait facilement, çà peut devenir un jeu! (faut vraiment avoir que ça à faire!!! Personnellement, on foutrait bien tout ça par terre pour dégager un peu nos pamplemousses...)
 Cette plante grasse aime bien le sol sableux, c'est pourquoi elle pousse et s'étend facilement sur la plage.
Dire  qu'en métropole, on a du mal à la faire tenir en pot! C'est le dracaena flagrans (Famille des Liliaceae),
elle peut mesurer jusqu'à 2 mètres. ("Aaaaah, enfin un peu d'ombre")


Ce très beau pandanus odoratissimus porte des grandes feuilles qui servent à la confection de nappes, sacs, chapeaux et autres travaux délicats. (Bon, en même temps, on va pas passer 2 h à contempler un arbre,
à la flotte!!!!)



La barringtonia asiatica a un fruit marron photo ci-dessus et une belle fleur blanche rouge et jaune fluo (voir encore au-dessus du fruit marron)! En s'ouvrant, sa fleur jaillit comme le bouquet final d'un feu d'artifice. Nommée ici le Hutu (dit houtou). Ci-dessous, il s'agit de l'arbre et du fruit non mûre.



Le banyan du  Bengale ou ficus Benghalensis (Famille des Moraceae des Ficus), même famille que les oiseaux du paradis.  C' est un arbre sacré en Inde. Ici, c'est un sacré arbre!


Opuhi rose et ci-dessous en haie le long d'un chemin en randonnée, de couleur mauve.

L' opuhi (ou Guillainia Purpurata Famille des Zingiberaceae), génial pour les bouquets de fleurs coupées. 1, ça en jette! 2, on en trouve partout!

Le Spathiphyllum patini (Famille des Araceae), nous ne pouvons retenir une petite larme d'émotion...  nous en avions une en métropole, à Cholet. (Elle était moins grosse). Le vent l'aurait soi-disant fait tomber de la fenêtre mais nous, nous pensons plutôt à un suicide. Sniff! Le témoignage, empreint d'une certaine véhémence, du passant qui passait sous nos fenêtres à ce moment-là (vous conviendrez avec nous que c'était vraiment une drôle d'idée, y'en a , je vous jure!!!) n'a hélas pas permis de confirmer ou d'infirmier cette thèse!

Le Philodendron Sp (Famille du Taro!) Ces lianes, dont il existe 225 espèces, toutes originaires d'Amérique tropicale, sont très recherchées pour les formes très variées de leurs feuilles.


L'Arbre à pain ou "uru" (prononcé "ourou"), il pousse très facilement et donne un fruit énorme. Il faut le faire cuire au feu de bois ou sur la gazinière en ôtant la queue et en faisant une entaille en forme de croix à l'autre extrémité  pour qu'il puisse bien cuire. Il se prépare aussi en frites ou en chips! C'est trop bon, un p'tit goût de chataîgne mélangé à la pomme de terre, c'est extra!



Fe'i (bananes à cuire) dont la tige qui porte les fruits est érigée!  On les mange à la vapeur. En 6min, vous avez vos bananes d'un jaune éclatant.  Vous pouvez tester avec les bananes de Martinique, elles se mangent aussi comme cela, ou dans des desserts, le fameux gâteau à la banane.  A vous de voir avec le sucré salé car avec une protéine, c'est drôlement bon!



L'Alocasia cuprea (Taro) est une plante vivace, herbacéee, avec des feuilles aux nervures saillantes et fortes.
Celle du dessus est non comestible mais celle de dessous l'est!

Feuilles de couleur vert e plus ou moins foncé. On mange les tubercules de celle ci ainsi que les feuilles appelées "fafa". voir recette du fafa au  poulet (avec son lait de coco!). On aime beaucoup.

La Beloperone guttata (Famille des Acanthaceae) ou tout simplement chevrette (comme le nom donné aux crevettes ici!); La petite fleur ressemble à deux lèvres ouvertes tendues. Cette plante fleurit toute l'année.
Il en existe des brunes, rouges, oranges. Elle forme un arbuste.


Vous avez deviner; c'es du bambou...près des sources d'eau et se propage partout!


Mape et son fruit, s'agit de la châtaigne tahitienne!!
Son tronc permettait aux anciens de communiquer...un peu comme le morse.

Surtout lors des chasses, les codes étaient clairs pour eux!

Le mape a un gros noyau alors il faut en manger plus.


Heliconia, il fait partie des nos bordures dans le jardin.

Carambole, fruit qui un léger goût d'amertume.


Café, nous en avons à l'extérieur de notre jardin, côté chemin. Il n'a pas de fruit.

Auti est une plante qui colore les bordures, elle a des fleurs violettes puis blanches. Nous  en avons beaucoup sur le chemin jus'au lagon. ici, Oti (cela veut dire fini!); Donc, ne pas confondre Auti et Oti!

Sapins des îles...c'est le Aito, cela veut dire "fort" en tahitien. Il y en a partout! Nous en avons vu lors de nos nombreuses randonnées et sur les plages.

Avocats à volonté mais attention aux saisons!

Corossol, nous l'avons d'couvert sur Raiatea! C'est doux et sucré! Il pousse directement sur le tronc de l'arbre,
cela fait très bizarre!



Citronnier jaune, à Nuku Hiva, nous les ramassions à la pelle! A nous les citronnades, matin, midi et soir!

Les papayers poussent très bien, même en bordures de jardin, servant de clôtures.


Manguiers, ces arbres fruitiers sont souvent centenaires. Ils sont sont donc laissés aux générations futures.

Orchidée sauvage, tenue par notre guide Ernest de Nuku Hiva. Les biquettes ne les mangent pas toutes,ouf!!!

Il y a aussi:
jasmin, gingembre, orangers, canna sinon en forte abondance, poinsettia (feuilles rouge et verte), dieffenbachia en abondance, crotons... il faudra attendre un peu!

Voir la suite en page 2, Merci.


 

Commenter cet article